Des interventions ergonomiques pour prévenir les douleurs des salubristes

Les conséquences physiques d’une mauvaise posture au travail sont nombreuses et bien documentées.

Malgré toutes les campagnes de sensibilisation déployées depuis plusieurs années par les divers syndicats et associations de travailleurs, malgré l’implication des départements de ressources humaines, malgré les programmes de formation, les blessures et inconforts musculosquelettiques reliées aux mauvaises postures de travail demeurent très répandues. Les statistiques 2019 de la CNESST indiquent une hausse de 3.2 % des accidents de travail et de 9.3 % des maladies professionnelles. L’industrie de l’entretien ménager représente un secteur à risque en raison de la nature des tâches physiques, des mouvements répétitifs, de la cadence, des charges à soulever, à déplacer, etc.



Une récente étude portant sur la façon dont le nettoyage régulier des sols peut entraîner divers degrés de douleur, remet en évidence des constats déjà bien établis. Les salubristes qui cumulent entre 1 à 5 ans de métier semblent souffrir le plus de douleurs lorsqu’ils nettoient un plancher à l’aide d’un balai à franches, couramment appelée une moppe.

L’innovation des équipements et des outils de travail évoque une réelle préoccupation de l’industrie à faciliter les tâches pour améliorer les conditions de travail. Mais qu’en est-il du rôle que le travailleur lui-même peut jouer? Lorsqu’un employé effectue des tâches de nature physique, son premier outil de travail est son corps. Chaque personne étant différente, il est primordial que chacun sache évaluer ses postures lors de l’exécution d’une tâche et soit en mesure d’ajuster ou d’utiliser les outils de manière optimale en fonction de ses caractéristiques et capacités personnelles. Cette approche garantie davantage une performance à long terme et le maintien de la santé.


Les blessures engendrées sur une longue période impliquent des coûts importants pour les compagnies et la société mais encore pire, elles peuvent sérieusement brimer la qualité de vie de l’employé.


En plaçant la santé au premier plan, une intervention ergonomique qui met en lumière tous les aspects du travail permet de fournir et implanter le meilleur outil de travail à tous ceux qui exécutent des tâches physiques au quotidien.



Pascaline Eloy est la fondatrice d’ELOY ERGO, firme de consultants spécialisés en ergonomie et prévention/promotion de la santé pour les entreprises. ValkarTech a récemment conclue une entente de collaboration avec ELOY ERGO pour assurer le bien-être des équipes de salubristes.

[1] https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-1046web.pdf [2] https://www.cleanlink.com/news/article/Study-Mopping-Causes-Pain--26356

Suivez-nous !

  • LinkedIn

© 2019 par ValkarTech | Gestion Hygiène du Bâtiment