Suivez-nous !

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

© 2019 par Gestion Hygiène du Bâtiment

5 éléments à considérer pour une école en santé

Le saviez-vous? L’âge moyen du parc immobilier des écoles primaires du Québec est de 53 ans! Non seulement les bâtiments vieillissent, mais ils manquent souvent de cet entretien général minutieux nécessaire au quotidien et ne font pas l’objet des inspections préventives pourtant si importantes. Ils manquent d’un peu d’amour. Résultat : ces négligences peuvent entraîner des conséquences sur la santé des immeubles, de même que des impacts nuisibles sur la santé des enfants et des enseignants qui y passent de longues heures. À l’occasion de la rentrée scolaire, voici cinq éléments à inspecter afin d’offrir à vos élèves une école en santé!




1. La moisissure


Vous en avez peut-être entendu parler aux nouvelles, malheureusement plusieurs écoles du Québec sont envahies par les moisissures… certaines à un tel point qu’elles se voient obligées de fermer leurs portes. Ces dernières années, plusieurs écoles de la grande région de Montréal, comme un peu partout au Québec, ont subi des fermetures pour cause de moisissures dans leur établissement. Un manque de vigilance dans l’entretien et la prévention est trop souvent en cause. Les moisissures peuvent entraîner des symptômes respiratoires, des maux de tête, des troubles de la concentration, des saignements ou écoulements nasaux, et bien plus. Surtout, ne prenez pas la moisissure à la légère et agissez dès les premières manifestations. Vous n’êtes pas certain qu’il s’agit de la moisissure? Faites inspecter par un professionnel; la vigilance est toujours de mise.


2. La qualité de l’air


Ce n’est pas parce qu’on respire que l’air à respirer est bon! La mauvaise qualité de l’air dans les établissements scolaires peut provoquer de nombreux symptômes : maux de tête, fatigue, difficultés respiratoires et difficulté de concentration chez les enfants comme chez les adultes. Voilà un problème assez important pour un milieu où l’on souhaite promouvoir l’acquisition de connaissances, n’est-ce pas? La mauvaise qualité de l’air dans les écoles est principalement due à l’empoussièrement excessif des systèmes de ventilation et, par conséquent, à un manque d’entretien général des bâtiments. Des locaux surchauffés en hiver peuvent aussi dégrader la qualité de l’air des classes. Gardez cela à l’esprit et pensez à entrouvrir légèrement une fenêtre lorsque c’est possible afin de faire entrer un peu d’air frais dans vos classes!


3. Les produits d’entretien ménagers utilisés


De nombreux produits toxiques sont souvent utilisés dans l’entretien ménager afin de garder les établissements propres et sans germes. Cependant, l’utilisation de certains produits et la manière dont ils sont appliqués peuvent engendrer plus de problèmes que de solutions. Les techniques d’entretien utilisant le vaporisateur, par exemple, nuisent grandement à la qualité de l’air ambiant et propagent de fines particules dans l’air qui, par la suite, sont inhalées par les occupants. Évidemment, quand on travaille avec les enfants, il faut aussi penser que chaque produit utilisé peut rapidement se retrouver sur leurs mains et leur peau, dans leurs yeux et leur bouche. Privilégiez alors les produits écologiques et sans danger!

4. La route de travail


Une route de travail bien établie aura pour effet d’assurer que les bonnes opérations soient effectuées, aux bonnes fréquences d’entretien, spécifiques aux divers espaces ainsi qu’à leur achalandage et leur utilité. Par exemple, une école qui accueille des jeunes à mobilité réduite voit certains de leurs enfants plus souvent par terre et donc fréquemment en contact avec le sol. En pareil cas, il sera fortement recommandé d’augmenter la fréquence du nettoyage des sols afin d’assurer un environnement impeccable. Ou encore, dans le cas d’une école où les élèves dînent dans les classes (faute d’espace), l’établissement devra prévoir un service d’entretien après chaque dîner afin que l’environnement des classes reste propice à l’apprentissage. Ainsi, une route de travail minutieusement réfléchie et planifiée selon les besoins de l’établissement peut favoriser le bien-être des élèves (et enseignants) et diminuer les risques d’infection et de propagation.


5. La désinfection


Fait surprenant : certaines écoles de différentes commissions scolaires n’ont pas le réflexe de désinfecter les airs de jeux, tables, pupitres, ni même les zones de contacts telles que, les poignées de porte, les interrupteurs, téléphones et photocopieurs. Pourtant, une meilleure hygiène pourrait éviter la multiplication des bactéries, et donc, réduire l’absentéisme tout en améliorant la santé de tous! La désinfection est sans aucun doute la meilleure façon d’éliminer la contamination croisée. Plusieurs études démontrent que de nombreux objets utilisés quotidiennement, tels que le clavier d’ordinateur, la souris, la tablette électronique, et ainsi de suite, sont couverts de bactéries toutes aussi différentes les unes que les autres. Le risque de propager une infection, dans le milieu scolaire, devient alors très élevé, surtout que, comme on le sait, les enfants ont une propension à toucher souvent leur visage tout au long de la journée (cause première des infections)! Prévenez en désinfectant, pour le bien de tous!



Gestion HB met en place des processus intégrés pour accompagner chacun de ses clients dans la poursuite des changements nécessaires à l’optimisation des ressources de leur entreprise en visant l’atteinte de l’excellence opérationnelle en hygiène et salubrité. L’entretien sanitaire est une tâche récurrente, mais nécessaire. Le but final : épargner du temps sans tourner les coins ronds. Dans les milieux où fourmillent les enfants, comme les écoles et les milieux de garde, des enjeux différents vous attendent concernant l’entretien sanitaire. D’un côté, différents microbes y circulent par vague et demande une vigilance de tous les instants et le niveau de saleté y est souvent plus élevé qu’à un autre endroit. D’un autre côté, le choix et l’utilisation de nos produits doit être plus minutieux pour éviter d’exposer les enfants à des produits chimiques durant leur développement. C’est dans cette optique que Gestion HB propose un programme de formation inspiré par les exigences de ses clients qui répond parfaitement à tous leurs besoins en matière d’hygiène et de salubrité.